[Tips] Erreur ANDROID_HOME is not set lors du zipalign d’un package Xamarin Android

Dans la série des erreurs que vous pouvez rencontrer lors de la mise en place d’une build Xamarin Android, après : [Tips] No agent could be found with the following capabilities AndroidSDK, MSBuild, Xamarin.Android, JDK puis, [Tips] Signature package Xamarin Android en erreur : jarsigner failed ENOENT

Le nouvel épisode concerne la tâche de zipalign indispensable l’optimisation de vos packages et pour s’assurer du bon fonctionnement de vos applications sur les devices.

Lors de l’activation de cette tâche sur votre processus de build vous pouvez vous retrouver avec l’erreur suivante :

##[error]ANDROID_HOME is not set
##[error]Return code: 1

image

Vous l’aurez vite compris, il est ici nécessaire de créer une nouvelle variable d’environnement nommée ANDROID_HOME contenant le chemin du SDK d’Android (ex : C:\Program Files (x86)\Android\android-sdk). Redémarrez ensuite les agents de build pour que la modification soit prise en compte.

A bientôt pour une nouvelle erreur Xamarin Smile

Une réflexion au sujet de « [Tips] Erreur ANDROID_HOME is not set lors du zipalign d’un package Xamarin Android »

  1. Jean-Pierre MATRINGE

    Bonjour.

    Il y a une erreur d’interprétation concernant les noms 8.3.
    Si les noms courts n’ont pas été générés auparavant, modifier la clef de la base de régistre n’y changera rien. Cette manip ne suffira pas a créer les noms courts concernant les fichiers anciens. Elle ne marchera que pour les nouveaux fichiers créés après la manip.

    Le seule solution que j’ai trouvée pour le moment est d’avoir 2 OS installés sur mon PC, et une partion de réserve ayant suffisamment de place pour acceuillir une sauvegarde des 2 OS.

    La première opération est d’autoriser chaque OS à créer des noms courts dans les 2 noms de la clef HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\FileSystem qui contiennent « 8dot3 », et cela pour chaque utilisateur bien sûr.

    La deuxiemme opération est de copier, sous un OS, l’autre OS dans son dossier de sauvegarde.

    Troisiemme opération :
    Je ne sais pas encore s’il est nécessaire d’éffacer cet OS dans sa partition d’origine avant de faire un xcopy « source » « destination » /e /s /r /h /c /d /y, mais cette opération régénère les noms courts, qui apparaissent maintenant dans un cmd.exe, commande dir /x.

    Je laisse le soin aux lecteurs pasionnés, et j’espère qu’il y aura un « Microsoft » parmi eux, de découvrir la procédure la plus rapide.

    Bon courage à vous tous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *