Les annonces du Keynote du Windows Developer Day

En plein MVP Summit, Microsoft a proposé le Windows Developer Day, un évènement qui a eu lieu à Redmond.

image

Objectif de l’évènement : présenter les nouveautés proposées par la prochaine mise à jour de Windows 10. Présenter aux développeurs les nouveautés dont nous pourrons tirer bénéfice afin de proposer de meilleures applications Windows.

Oui, Software is eating the world, oui, the web is eating software, mais les scénarios pertinents et intéressants justifiant le développement d’applications Windows “non-web” reposant sur l’OS sont toujours présents.

Capacités graphiques supérieures, utilisation de périphériques matériels tiers, applications “temps-réel” avec latences faibles, les arguments en faveur d’applications Windows existent même si la majorité des applications de gestion n’ont pas besoin de tirer parti de ces bénéfices et se sont donc tournées vers le web.

Et la première annonce du keynote concerne justement une possibilité permettant de faire le pont entre le monde “desktop” et le monde web. Microsoft annonce la mise à disposition d’une webview reposant sur le moteur de Edge et non plus sur IE11 pour les application Win32, Windows Forms et WPF. Cette nouvelle fonctionnalité permet de faire de l’interop avec des technos web modernes sans être limités par les capacités d’IE11. Ce n’est pas l’annonce la plus sexy de l’année mais selon Microsoft comme étant “très demandée et très attendue”. Une petite recherche UserVoice permet bien de trouver cette fonctionnalité dans le top 15 des demandes mais avec un nombre de votes très relatif : https://wpdev.uservoice.com/forums/427690-windows-presentation-foundation-wpf/filters/top

Autre pont entre technologies, après avoir présenté le Desktop Bridge il y a plus de 2 ans, un successeur au format MSI a été annoncé. Le format MSIX est un format de packaging unifié disponible pour toutes les plates-formes : Win32, Windows Forms, WPF, et bien sûr UWP. Il est ainsi possible de créer des programmes d’installation ciblant chacune de ces plates-formes à partir d’un format unique. A noter que ce format est open source : https://github.com/Microsoft/msix-packaging

En plus de ces deux nouveautés permettant de moderniser/unifier des applications existantes, la vraie annonce de ce keynote concerne Windows ML.

Windows ML est une couche intégrée à Windows permettant l’exécution de modèles de Machine Learning. Cette couche a les bénéfices suivants :

  • Exécution de modèles de Machine Learning en exploitant les capacités de calcul du GPU de votre machine grâce à DirectX 12. Il n’est donc pas besoin de faire appel à une API Serveur hébergée sur le cloud. Vous pouvez tout exécuter en local.
  • Utilisation du format ONNX qui est un format ouvert créé par Facebook, Amazon et Microsoft. En plus cette ouverture, ce format permet de créer et entrainer des modèles sur différentes plates-formes. Créer un modèle et l’entrainer en utilisant les services Azure dédiés, et l’exécuter en local sur son PC sans aller-retour serveur, en ayant une latence minimale est un scénario très intéressant

image

En conclusion, le keynote du Windows Developer Day fut très court (1/2h si on enlève les sujets déjà abordés lors de précédents évènements) avec au final peu de contenu.

Il ne nous reste plus qu’à patienter jusqu’à début Mai pour en savoir plus via la conférence de la Build. 

En savoir plus sur le Windows Developer Day : https://developer.microsoft.com/en-us/windows/projects/campaigns/windows-developer-day

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *