Archives par étiquette : Virtualisation

sub_servers_hyper_v

Microsoft et la virtualisation

C’est avec un regard assez moqueur que je me suis lancé dans le visionnage de la session des TechEd US intitulée “Understanding How Microsoft Virtualization compares to VMWare”.

Regard moqueur puisque convaincu que l’offre de  Microsoft a des années de retard par rapport à celle proposée par VMWare.

J’ai d’ailleurs déjà posté à ce sujet en rappelant l’incroyable non-support du 64 bits sur les OS invités pour les produits de virtualisation suivants : Microsoft Virtual PC, Windows Virtual PC et Virtual Server. Seul Hyper-V supporte ce type  d’architecture pour les OS guest alors même que tous les PC actuels et ceci depuis plusieurs années sont en 64 bits. Il s’agit pour moi d’une limitation inexcusable et totalement anormale qui décribilise totalement l’offre de virtualisation de Microsoft (à l’exception d’Hyper-V).

Je me suis donc lancé dans le visionnage de cette session des teched US en m’attendant à regarder pas mal de bullshit marketing (un peu comme durant le premier keynote du Mix de cette année), et à ma surprise j’ai appris plusieurs points intéressants que je vais partager avec vous via ce post :

  • Premier point (non intéressant mais qui permet de situer le sujet), la session aurait du être nommée “Understanding how Hyper-V and System Center compares to VSphere”. Les autres outils de virtualisation destinés aux postes de travail tels que MS VPC, Win VPC, ou encore VMWare Workstation ou Player n’ont pas du tout été abordés.
  • Lorsque l’on passe d’une infrastructure physique à une infrastructure virtuelle, une des premières questions que l’on se pose est de savoir quelle est la perte de performance à laquelle on peut s’attendre si l’on fait du 1-1. Cette perte semble être d’environ 15%.
  • La notion d’OS guest supporté par Microsoft sur Hyper-V est complètement différente des autres éditeurs. Quand Microsoft indique qu’il supporte tel OS en guest cela signifie qu’il fournit un support complet de l’OS virtualisé. Ainsi quand ils annoncent le support de certaines versions de Red Hat Entreprise Linux, cela signifie qu’ils fournissent le support sur cet OS même si l’incident n’a absolument rien à avoir avec le fait qu’il soit virtualisé. L’éditeur travaille pour cela en collaboration avec les équipes support des OS dédiés.
    Ainsi quand VMWare annonce la plus large gamme d’OS guest supportés, ils ne parlent pas de la même chose puisque par exemple Microsoft ne supporte plus depuis longtemps MS DOS 6.22 que cela soit sur des machines physiques ou virtuelles (alros que VMWare annonce qu’ils supportent cet OS).
  • Les présentateurs ont ensuite proposé le bullshit marketing que j’attendais en expliquant qu’en fait il faut comparer VSphere à Hyper-V ET System Center, que System Center propose beaucoup plus de chose que VSphere mais qu’en fait VMWare propose la gamme VCenter qui est toute jeune et moins mature que System Center blabla, un discours orienté IT pro et non développeurs et qui donc ne m’a pas intéressé Sourire
  • Une session en partie intéressante donc même pour des profils développeurs, en attendant une session qui serait intitulée “How Windows Virtual PC and Microsoft Virtual PC compete with VMWare Workstation and Player”…