Archives par étiquette : nano server

Nano Server vNext : Windows en 78Mo

Microsoft loves Docker

Je vous avais indiqué il y a quelques jours que Microsoft souhaitait proposer des images Docker de Nano Server 2x fois plus petites qu’actuellement, et bien l’éditeur propose les premiers résultats de ses efforts via son programme insiders et les résultats sont très impressionnants !

Sur le repository dédié : https://hub.docker.com/r/microsoft/nanoserver-insider/tags/ on peut en effet apprécier la diminution impressionnante de l’image compressée qui passe de 383Mo à 78Mo !

docker nano server

Une fois décompressée sur le disque, celle-ci pèse moins de 200Mo contre 1Go actuellement, plus qu’une réduction de 50%, l’image de Nano Server vNext pèse donc pour le moment 20% de l’image actuelle !

Un excellent résultat qui permettra de gagner fortement en crédibilité dans le domaine des conteneurs.

Quoi de neuf dans Windows Server 2016 pour les développeurs ?

Windows Server 2016 est disponible depuis le 12 Octobre en On-Premise mais également sur Microsoft Azure, depuis le 19 Octobre sur Amazon, et arrivera peut être un jour chez OVH 🙂

Il est donc temps de faire un point sur les nouveautés qui nous concernent en tant que développeurs.

IIS 10 et HTTP/2

Enfin ! Microsoft continuant de lier le cycle de vie de IIS aux versions de Windows Server, nous avons du attendre de (trop) longs mois afin de pouvoir profiter de HTTP/2 sur la plate-forme Microsoft. Les occasions de proposer de meilleures performances pour vos applications web sans faire aucun effort de développement sont rares, il faut en profiter !

Avantage le plus important, HTTP/2 permet de gérer les connexions TCP de manière beaucoup intelligente en permettant de multiplexer des requêtes HTTP. Cette évolution permet de réduire la latence que l’on ressent de manière importante en consultant certaines pages web puisqu’il permet d’effectuer x requêtes en parallèle, au lieu d’avoir des requêtes séquentielles où on attendait le résultat de la 1ere requête pour débuter la seconde :

Afficher l'image d'origine

Plus de 80% des navigateurs utilisés en France sont compatibles avec HTTP/2 il est donc temps de pouvoir en faire bénéficier tous les utilisateurs de nos applications web.

image

Sans même évoquer les autres nouveautés proposées par HTTP/2, cette nouvelle fonctionnalité de IIS 10 impose à mon avis à elle seule la mise à jour de vos serveurs vers Windows Server 2016.

Les Containeurs Windows et Hyper-V, Windows Nano Server

Illustration de la stratégie Cloud First, et suivant le succès de Docker dans le domaine de la conteneurisation d’applications sous Linux, Microsoft collabore avec Docker depuis 2 ans afin de proposer cette même solution sous Windows.

Il s’agit probablement là d’une des nouveautés les plus coûteuses en terme d’efforts et de développement pour cette nouvelle version de Windows Server. Microsoft a en effet dû une nouvelle fois faire un refactoring de Windows, mais également développer de nouvelles primitives afin de rendre possible techniquement cette conteneurisation.

Nous avons donc droit gratuitement à une intégration de Docker au sein de Windows Server 2016 avec deux niveaux d’isolations différents :

  • Les conteneurs Windows qui permettent d’avoir une virtualisation d’OS où le kernel de Windows est partagé entre la machine hôte et les conteneurs
  • Les conteneurs hyper-v qui permettent d’avoir une virtualisation de l’OS complète (kernel compris) sans la couche de virtualisation matérielle. Il est ainsi possible de faire tourner par exemple des conteneurs Linux en utilisant ce niveau d’isolation.

Et afin d’éviter d’avoir à gérer des images énormes comme ce que l’on pourrait avoir avec Windows Server Core qui était pourtant le Windows Light qui nous était proposé depuis 2008, une nouvelle édition Ultra Light de Windows est à présent disponible : Windows Nano Server.

Vous pouvez apprécier avec le schéma ci-dessous le résultat de cet effort de réduction :

image

25 fois plus petit qu’un Windows Server classique,  et avec une image Docker 10 fois plus petite que Windows Server Core, Windows Nano Server est l’édition indispensable pour bénéficier d’une empreinte la plus petite possible.

image

L’intégration de Docker permet de gérer les déploiements de nos applicatifs de manière totalement différente à ce que l’on pouvait faire jusqu’à présent, environnements strictement identiques, réversibilité (physique, vm, cloud) assurée et des plus simples grâce aux conteneurs, blue-green deployment simplifié, etc.

Je reviendrais sur ce sujet plus en détail sur ce blog, et si vous êtes près de Toulouse, je vous invite également à venir discuter de cela au prochain meetup .net de Toulouse !