Résumé du 1er Keynote de la Build 2016

L’évènement tant attendu est enfin arrivé, après avoir été soldout en 1 minute, la Build a débuté hier avec un 1er keynote essentiellement orienté autour de 3 thèmes :

  • Windows
  • L’intelligence artificielle
  • Hololens

Windows

Le 1er keynote a démarré par une démonstration de l’utilisation de stylet dans la prochaine mise à jour de Windows qui sera proposée cet été. Une démonstration à mon avis trop longue, où on a insisté à essayer de démontrer que l’on avait enfin trouver une vraie utilité aux stylets.

Passons donc à une annonce technique bien plus intéressante avec l’annonce du Desktop App Converter qui permet de repackager un MSI en Modern App, et qui permet de faire fonctionner en mode hostée une telle application ainsi repackagée. Un excellent moyen de publier les applications Win32 desktop “traditionnelles” dans le Windows Store !

Autre nouveauté technique qui aurait surpris tout le monde si elle n’avait pas fuité sur Twitter quelques heures avant le keynote : le support de bash directement dans Windows de manière native. Suivant les retours effectués sur UserVoice, l’éditeur a en effet ajouté la possibilité d’utiliser les outils en ligne de commande du monde Linux grâce à un nouveau sous-système appelé “Windows Subsystem for Linux”.

Et enfin autre nouveauté intéressante attendue depuis longtemps puisque Microsoft nous l’avait déjà “vendue” à de multiples reprises, le développement sur XBOX va enfin prendre une nouvelle dimension. Le store devrait se remplir de nombreuses applications notamment grâce à l’annonce de la possibilité pour chaque possesseur de XBOX de l’utiliser en tant que kit de développement. Un mode développement sera en effet proposé lors d’une prochaine mise à jour afin de rendre accessible le développement d’applications dédiée à cette plate-forme sans nécessiter l’achat d’un kit dédié assez coûteux.

L’intelligence artificielle

Les principaux acteurs de l’informatique investissent énormément dans ce domaine, et Microsoft n’est pas en reste dans ce domaine.

En plus d’intégrer des algos d’IA dans des produits finaux (dans Cortana ou OneDrive par exemple), l’éditeur se doit de proposer l’accès aux avancées dans ce domaine à l’ensemble des développeurs afin que l’ensemble de l’industrie puisse en bénéficier.

Et Microsoft nous a donc montré deux manières d’y accéder. La première, via une traditionnelle API via les Microsoft Cognitive Services. L’accès à la reconnaissance intelligente d’image, à la reconnaissance vocale est donc à la portée de tous !

L’utilisation de ces services a été illustré via la création de lunettes permettant de recouvrer la vue aux non-voyants :

Deuxième solution annoncée durant le keynote : Microsoft Bot Framework qui permet de créer des bots intelligents pour Skype, Slack, SMS, etc. L’idée est d’ajouter une manière simple d’intéragir avec une application en discutant de manière naturelle.

Hololens

Commençons par une annonce qui n’en était pas une, le démarrage de la commercialisation d’Hololens le jour-même à partir du 30 Mars à destination des développeurs.

Différentes démonstrations ont été faites, qui malheureusement deviennent plutôt classiques. Il est dommage que Microsoft n’ait pas attendu la Build pour montrer les hologrammes humains en temp réél :

 

Cela aurait permis d’avoir une démo avec effet “waouh” ce qui n’est plus le cas des démonstrations “classiques” d’Hololens.

Il n’en reste pas moins que l’on reste très impatient de pouvoir tester tout cela !

A noter la mise à disposition sur Github des sources d’une application d’exploration de la galaxie. Une très bonne idée qui permettra aux chanceux développeurs qui travaillent sur ce device d’avoir un bon exemple réél d’application.

En synthèse

Ce 1er keynote a été plutôt décevant d’un point de vue du rythme, d’un point de vue de son déroulement. Commencer le keynote afin de montrer que l’on peut utiliser un crayon et une règle n’a pas aidé à apporter une bonne dynamique et de l’intérêt à ce qui était présenté.

On notera l’absence de Windows Phone dans ce keynote, l’éditeur a communiqué le fait que cette plate-forme n’était pas le focus de cette année, et que la priorité était ailleurs et c’est une très bonne chose.

Une chose est sûre, je suis impatient de voir le keynote d’aujourd’hui afin des annonces techniques sympa à me mettre sous la dent !

2 réflexions au sujet de « Résumé du 1er Keynote de la Build 2016 »

  1. Vincent B.

    Rien non plus sur aspnet ou .net core. Pas un mot sur docker ou SQL server….

    Au final la seule grosse news bien intéressante c’est le bash qui a été bien sous vendu car c’est plus que ça !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *