OVH comparé à Microsoft Azure

Dans les premières semaines qui suivirent mon arrivée dans ma société actuelle j’ai demandé à voir l’ensemble des factures liées à l’informatique sur l’année précédent mon arrivée. Cela permet en effet d’avoir très rapidement une vision complète de l’ensemble des fournisseurs (hébergeurs, connexion internet, licences logicielles, sous-traitance, etc.), des services souscrits, et du coût de chaque service/prestation.

J’ai presque failli m’étouffer en découvrant nos factures d’hébergements liés à nos serveurs de production. Le coût me semblait en réel décalage avec le service proposé. Après plusieurs réunions chez notre hébergeur local de l’époque, j’ai donc fait une petite analyse de la concurrence afin de voir ce que l’on pouvait avoir pour le même prix ailleurs. Et j’ai très rapidement orienté plus précisément mes recherches autour de 2 hébergeurs, dont OVH.

image

Après étude et essai de leur offre (pour un prix ridicule, on peut louer des serveurs à la semaine afin d’effectuer des essais) nous sommes donc passés chez OVH, et je suis toujours très satisfait des services proposés, presque 2 ans après avoir migré nos serveurs chez eux.

Nous avons en effet multiplié par 30 la bande passante dont nous disposions, avons à présent une configuration de serveurs qui n’a absolument rien à avoir avec ce que l’on avait auparavant (8x plus de RAM, disque SSD, 4x plus de coeurs CPU, etc.) et le tout accompagné d’ une réduction de 50% de notre facture par rapport à ce que l’on dépensait chez notre précédent prestataire… La qualité de service est également au rendez-vous, même si lorsque l’on contacte le support, on réalise bien que la culture n’est pas orientée Windows Clignement d'œil

Loin de l’image de techos barbus proposant des services pas cher pour les particuliers et les TPE, je dois bien avouer que J’ai découvert avec surprise une société très intéressante, en plein évolution et en pleine transformation.

OVH est en effet n°1 au niveau européen, et fait partie des tout premiers au niveau mondial ! On dit souvent que l’on a pas de champion du numérique en France, et lorsque l’on cite des sociétés d’avenir, on cite souvent des startups comme blablacar, on devrait évoquer beaucoup régulièrement OVH dans la presse, et dans les JT du 20h ! Nous avons là un bon et beau champion mondial !!!

Grâce à la découverte de leur offre, je suis ainsi passé d’une image d’une société proposant du mutualisé pas cher sous Linux pour héberger des logiciels libres tels que du wordpress ou du prestashop, à la découverte d’une société “sérieuse”, ayant une offre à destination des entreprises de toute taille, et en pleine transformation pour parvenir à prendre le virage du cloud. (oui, j’ai une culture 100% microsoftienne, et oui j’ai parfois une vision caricaturale des choses Sourire)

Transformation au niveau de l’offre avec un développement vers le cloud massif, les investissements sont importants : 1,5 Milliard sur 5 ans. Et l’hébergeur montre son sérieux en construisant plusieurs datacenters afin d’avoir une réelle présence mondiale.

image

Projets de constructions des nouveaux datacenters OVH

image

Régions OVH actuelles et en cours de construction

A l’heure actuelle, la clientèle d’OVH se concentre à 60% sur l’offre Dedicated Cloud (en y incluant l’offre serveurs dédiés), et à 5% sur le Public Cloud.

Transformation également au niveau commercial, OVH est en train de passer d’un modèle vertical à un modèle horizontal basé sur un réseau de partenaires. Face à l’évolution de la taille de la société et de ses services, l’hébergeur est en train de construire de manière logique un réseau de partenaire afin d’avoir une approche indirecte comme d’autres fournisseurs de service comme Microsoft. Ainsi si vous souhaitez des services de développement, d’intégration ou autres en utilisant l’infrastructure d’OVH vous pourrez contacter les partenaires les plus pertinents et experts dans leurs domaines.

De gros challenges et d’importants chantiers donc.

Le défi : se maintenir et concurrencer AWS et Azure

Les deux principaux acteurs du cloud investissent massivement sur le Cloud et ont annoncé ces dernières semaines leur arrivée sur notre territoire national brisant au passage un des atouts très important d’OVH. Ainsi si domicilier vos données en France est une contrainte pour vous, vous pourrez regarder plus largement les acteurs du secteur.

OVH peut prendre quelques parts de marché à AWS et Azure en terme de présence mondiale en investissant lourdement dans l’ouverture de nouveaux datacenters (1,5 Milliard d’investissements sur les 5 prochaines années), tout en prêtant attention au coût proposé qui devra rester compétitif face à toutes les baisses de prix régulières d’AWS et Azure.

image

Régions de Microsoft Azure

Il faut néammoins relataviser, les datacenters construit par OVH ne sont pas de la même dimension que ceux de des concurrents. Ainsi pour bien mesurer le rapport de force en présence, on peut comparer le milliard et demi d’investissement sur 5 ans d’OVH et le même montant investi par Microsoft sur… le dernier trimestre 2014 !

Toujours afin illustrer la différence d’ordre de grandeur, Microsoft investit en moyenne 500 millions de $ pour la création de chaque datacenter, et 3 Milliards ont déjà été investit pour le cloud en Europe uniquement. L’investissement d’1,5 Milliards sur 5 ans d’OVH est donc certes important mais reste tout relatif par rapport à la puissance de frappe des mastodontes tels que Microsoft ou Amazon.

En dehors des montants d’investissement, je pense que la principale difficulté à laquelle va se confronter OVH concerne son offre de services proposés.

Sans même évoquer la “simple” mise à disposition des nouvelles versions logicielles (quand-est que l’on aura droit à Windows Server 2016 monsieur OVH ?), la question du développement de services est primordiale.

OVH embauche à tour de bras, a mis en place un centre de formation interne afin d’avoir le plus rapidement possible des développeurs compétents, mais il semble complexe voire impossible d’atteindre la vélocité des équipes de Microsoft ou d’Amazon.

Le cloud ne se résume en effet pas à proposer un ensemble de services d’hébergement au sein de VMs ou de conteneurs, il est également indispensable de proposer tout un ensemble de services destinés aux développeurs afin de faciliter l’accès à de nouvelles possibilités techniques et à de nouveaux usages.

Prenons l’exemple d’un secteur en plein développement : l’IOT.

OVH propose actuellement une offre partielle :

image

 

Contrairement aux autres acteurs tels que Microsoft qui avec l’Azure IoT Suite propose tout un ensemble de services permettant de répondre à un éventail quasi exhaustif des besoins de ce type de solution.

Vous pouvez effectuer le même type de comparaison pour la variété des services de stockages, etc.

Envisageant de passer de 1000 employés l’année dernière à environ 3000 personnes en 2020, il est clair qu’à court terme, ce défi de richesse d’offre semble compliqué à réussir, alors que dans le même temps il est compliqué d’arriver à suivre le rythme des nouveautés et d’ajout de fonctionnalités proposées par Microsoft Azure.

Il va donc être très intéressant de voir comment notre champion français va arriver, dans les années à venir, à prendre des marchés sur ce secteur très concurrentiel même si concentré autour de peu d’acteurs (la barrière à l’entrée étant importante).

Une réflexion au sujet de « OVH comparé à Microsoft Azure »

  1. Somanos Sar

    Merci pour ce comparatif très intéressant.
    Je suis en train justement d’hésiter entre les deux. Venant d’une culture massivement open source j’ai accordé peu d’intérêt à Azure, pensant, à tort qu’il s’agit de cloud basé sur des serveurs Windows… Jusqu’à ce matin où j’ai découvert Azure lors d’un road show.
    Ça fait cinq ans que j’ai des serveurs dédiés chez OVH et généralement je suis satisfait, du moins sur le plan technique. Je regrette cependant que la relation client ait complètement disparu. Avant, on avait une interface pour des questions commerciales… Maintenant pas moyens de les contacter. Peut être par forum interposé… ? Je ne me vois pas aller sur un forum demander un rendez vous pour négocier un prix de gros… Ou de parteneriat…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *