The Information SuperHighway (cc) Vermin Inc.

Mettre en place une veille technologique via RSS

“Mais tu passes combien d’heures par jour sur le net pour connaitre autant de
sites/blogs ?”

Voilà une question que l’on me pose de temps en temps suite à une de mes réponses
du style : “Il  y a Eric Lippert qui a bloggué sur ce sujet il y a 1 mois et
demi, vas sur son blog sur msdn tu trouveras ton bonheur”. Malheureusement à chaque
fois que l’on m’interroge à ce sujet je me rends compte que la personne en face de
moi ne fait pas du tout de veille technologique et ne maitrise pas l’utilisation des
flux RSS. Car au lieu de passer plusieurs heures par jour à me balader sur Internet,
je passe maximum 1/2h par jour à consulter l’ensemble du contenu que je récupère via
mes 200 flux auxquels je suis abonné. Consulter 200 sites/blogs par jour ? oui c’est
possible via RSS. Et voici ma méthode pour réaliser ma veille technologique efficacement
sans y consacrer 307 ans.

1ère étape : Trouvez votre lecteur RSS

Première étape qui évoluera en fonction de vos habitudes de consommation,
il faut choisir votre client RSS. Deux principales options s’offrent à vous : un client
web ou un client riche. Pour savoir quels sont les points forts et points faibles
des principaux clients sur le marché, je vous recommande ce
post de l’excellent blog d’Olivier Ezratty
.

image Les
critères de choix qui me semble les plus importants en tant que gros consommateur
de flux sont : la performance (en terme de consommation CPU et de mémoire et d’affichage
des posts), et la possibilité de flagguer les posts les plus intéressants.
2ème étape : Créez votre catalogue de flux RSS

Il s’agit généralement de l’étape la plus simple. Vous avez très probablement en tête
certains blogs ou têtes pensantes qui publient régulièrement des informations dans
le domaine qui vous intéresse. Rendez-vous (pour la dernière fois) sur ces sites web
que vous connaissez déjà et abonnez vous aux flux RSS qu’ils exposent.

Classez correctement vos flux en différentes catégories/sous-catégories afin de pouvoir
retrouver facilement les informations lorsque vous en aurez besoin.

Je vous déconseille fortement de vous abonner aux flux qui ne proposent qu’un résumé
du contenu et non l’intégralité du contenu (le RSS sert à syndiquer du contenu et
non des résumés). Ces flux sont une perte de temps puisqu’ils vous obligent à consulter
le site pour avoir accès à l’information souhaitée. Sur mes 200 flux, je n’en possède
que deux qui proposent uniquement le résumé (celui de Mary
Jo Foley
, et celui d’une toulousaine
pleine d’humour
–rien à avoir avec la techno :p)

3ème étape : Maintenez régulièrement sa liste d’abonnements

Il est très important d’enrichir votre liste de flux, votre client RSS
n’est pas une boite qui s’alimente toute seule en effectuant sans cesse des requêtes
HTTP, il faut l’entretenir en lui donnant de quoi se mettre sous la dent. En plus
du simple ajout ponctuel effectué suite à des recherches précises, j’enrichis mon
catalogue de deux manières :

  • En suivant les blogrolls des blogs qui me plaisent le plus. Les personnes qui vous
    intéressent le plus ont une probabilité assez importante de recommander à leur tour
    des personnes intéressantes. Cette technique fonctionnait bien jusqu’à il y a quelques
    mois mais je l’utilise de moins en moins car : les bloggeurs utilisent de moins en
    moins les blogroll et quand ils le font c’est généralement pour des blogroll “corporate”
    destinés à promouvoir leurs collègues.
  • La deuxième technique, celle que je privilégie, est d’utiliser Twitter.

La maintenance passe également par la suppression des flux inactifs ou qui ne vous
intéressent plus. Cette étape est importante afin de ne pas pénaliser les performances
de votre client et surtout afin de toujours avoir des informations pertinentes et
non un simple tas d’informations accumulées avec le temps. La plupart des clients
RSS vous permettent d’avoir facilement accès à vos flux morts pour que vous puissiez
faire facilement le ménage.

4ème étape : Abonnez vous à des blogs/sites/rubriques de news

Vous n’êtes pas les seuls à faire de la veille technologique, n’hésitez
donc pas à profiter du travail des autres quand ceux-ci ont la gentillesse de le partager
via des blogs, des sites ou alors des rubriques dédiées.

En règle générale, vous ne trouverez pas de listes qui ciblent exactement vos centres
d’intérêts, c’est pour cette raison que ces sites doivent être des compléments à votre
propre veille, et non en être la base.

Dans le monde .net vous pouvez vous abonner aux sites suivants :

En anglais : The Morning Brew

En français : C2i.fr ou encore ma
propre rubrique de news
😉

Voilou ! vous êtes à présent parés pour affronter la masse d’informations disponibles
sur le net !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *