image

Le développement pour ARM

J’évoquais précédemment mes réserves quand à la communication de Microsoft lors de l’évènement Build, je vais donc commencer par l’”oubli” qui m’a le plus surpris : le développement pour processeurs ARM.

L’éditeur a en effet mis en avant le fait que Windows 8 supporte les processeurs ARM et non uniquement les processeurs Intel. Ce changement technologique important est induit par l’incapacité actuelle d’Intel à produire des processeurs peu couteux en énergie destiné aux différents “form factors” telles que les tablettes.

D’un point de vue développement cela une conséquence fâcheuse et inhabituelle dans la plate-forme Microsoft : les applications existantes ne sont pas compatibles avec ce type de processeurs et nécessiteront donc au minimum une recompilation.

Mis en valeur depuis plusieurs mois, il n’y a pas eu à ma connaissance une seule session sur le sujet, et ce sujet n’a pas été évoqué une seule fois de près ou de loin.

A l’heure actuelle, la seule solution proposée officiellement pour le développement d’applications compatibles ARM est le développements d’application style “Metro” basées sur WinRT qui elles seront compatibles et fonctionneront sans problèmes à la fois sur les processeurs Intel et sur les processeurs ARM.

image

Concernant le code natif, on peut deviner (et espérer) qu’une recompilation avec très peu de modification devrait suffire (les outils ont forcément été développé par Microsoft pour porter plusieurs de leurs applications).

Et pour le développement .net, il semblerait que je sois le seul à être surpris que le framework .net 4.5 ne propose pas de versions ARM. Il n’existe actuellement qu’une version 32bits et une version 64 bits ciblant les architectures x86. Ce qui est quand même assez original pour une machine virtuelle censée être indépendante du matérielle.

J’ai donc pour le moment assez peur que l’on se retrouve avec un vrai clivage entre les deux architectures, et donc avec des applications qui fonctionneront sur des tablettes Windows 8 sous x86 et qui ne fonctionneront pas sur des tablettes Windows 8 sous ARM. Cela serait vraiment très déroutant pour les utilisateurs et un problème important contre-nature pour Microsoft.

Quand à l’OS à lui-même, le support d’ARM ne semble pas aussi avancé que ce souhaite indiquer Microsoft. Les tablettes ARM présentées dans la zone Expo étaient en effet toutes sous verre, donc non manipulables…

Bref comme beaucoup de sujets évoqués ou non durant la Build, il va falloir attendre encore quelques mois avant d’y voir plus clair…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *