Critique : The Pragmatic Programmer

L’ouvrage “The Pragmatic Programmer” sous-titré “from journeyman to master” est certainement
un des livres que je lis le plus régulièrement. J’essaie en effet de le relire au
moins une fois tous les ans afin de revoir comment je peux améliorer mes habitudes
de développeurs. Il est en effet très important d’analyser ses méthodes de travail
et de les confronter avec les meilleures pratiques dans le domaine afin d’améliorer
la qualité du travail fini, améliorer sa productivité, et tout simplement travailler
dans de meilleures conditions. The Pragmatic Programmer est LE livre qu’il vous faut
si vous aussi vous avez cet objectif.

De l’utilisation d’outils de contrôle de code source, de la pertinence d’utiliser
des techniques de refactoring, de la nécessité de tester son code, d’améliorer ses
techniques de debugging, ce livre évoque un grand nombre de vérités que l’on peut
parfois considérer comme des banalités, mais qui ne sont parfois pas si simple à mettre
en œuvre dans la vraie vie.

Un sujet qui pourrait vite être rébarbatif et ennuyeux si la pédagogie de l’ouvrage
n’était pas aussi réussie. Les analogies employées sont par exemple très intéressantes
et sont une vraie valeur ajoutée. Ce point est d’ailleurs crucial puisque travaillant
en équipe, il est important de savoir partager les idées proposées afin de convaincre
les personnes avec lesquelles vous travaillez d’améliorer les méthodes de travail
habituellement utilisées.

Vous l’avez compris, contrairement au
précédent ouvrage dont je vous avais parlé
, je vous recommande la lecture de ce
livre. Même s’il n’est plus tout jeune, les principes et conseils proposés sont toujours
d’actualité.

En savoir plus :

The
Pragmatic Programmer: From Journeyman to Master

2 réflexions au sujet de « Critique : The Pragmatic Programmer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *