Archives mensuelles : octobre 2016

Enfin de la grosse actualité autour de Windows !

Je critiquais le manque de nouveautés apportées par Windows 10 et de l’anniversary update lors du précédent meetup .net de Toulouse, et je suis plus qu’heureux d’avoir été magnifiquement contredit par l’évènement d’hier.

Alors que les principales nouveautés (Bash sous Windows et l’ajout des conteneurs Hyper-v) étaient destinées aux développeurs, la prochaine mise à jour de Windows 10 est destinée aux créateurs au sens large du terme.

Microsoft remets clairement en avant Windows grâce à des pages dédiées, un live streaming diffusé sur microsoft.com ainsi que sur facebook live, et un très bon suivi sur Twitter.

Une communication d’excellente qualité qu’il est nécessaire de souligner.

Afin d’avoir une vision rapide de toutes les annonces de cet EXCELLENT évènement, je vous propose la sélection de tweets suivante.

Windows 10 Creators Update pour le printemps 2017

La 3D




La réalité virtuelle



Les jeux




Du MAGNIFIQUE Hardware




Pour aller plus loin

La synthèse de l’évènement en 09 minutes


La couverture de l’évènement par TechCrunch

https://techcrunch.com/tag/windowsevent2016/

Quoi de neuf dans Windows Server 2016 pour les développeurs ?

Windows Server 2016 est disponible depuis le 12 Octobre en On-Premise mais également sur Microsoft Azure, depuis le 19 Octobre sur Amazon, et arrivera peut être un jour chez OVH 🙂

Il est donc temps de faire un point sur les nouveautés qui nous concernent en tant que développeurs.

IIS 10 et HTTP/2

Enfin ! Microsoft continuant de lier le cycle de vie de IIS aux versions de Windows Server, nous avons du attendre de (trop) longs mois afin de pouvoir profiter de HTTP/2 sur la plate-forme Microsoft. Les occasions de proposer de meilleures performances pour vos applications web sans faire aucun effort de développement sont rares, il faut en profiter !

Avantage le plus important, HTTP/2 permet de gérer les connexions TCP de manière beaucoup intelligente en permettant de multiplexer des requêtes HTTP. Cette évolution permet de réduire la latence que l’on ressent de manière importante en consultant certaines pages web puisqu’il permet d’effectuer x requêtes en parallèle, au lieu d’avoir des requêtes séquentielles où on attendait le résultat de la 1ere requête pour débuter la seconde :

Afficher l'image d'origine

Plus de 80% des navigateurs utilisés en France sont compatibles avec HTTP/2 il est donc temps de pouvoir en faire bénéficier tous les utilisateurs de nos applications web.

image

Sans même évoquer les autres nouveautés proposées par HTTP/2, cette nouvelle fonctionnalité de IIS 10 impose à mon avis à elle seule la mise à jour de vos serveurs vers Windows Server 2016.

Les Containeurs Windows et Hyper-V, Windows Nano Server

Illustration de la stratégie Cloud First, et suivant le succès de Docker dans le domaine de la conteneurisation d’applications sous Linux, Microsoft collabore avec Docker depuis 2 ans afin de proposer cette même solution sous Windows.

Il s’agit probablement là d’une des nouveautés les plus coûteuses en terme d’efforts et de développement pour cette nouvelle version de Windows Server. Microsoft a en effet dû une nouvelle fois faire un refactoring de Windows, mais également développer de nouvelles primitives afin de rendre possible techniquement cette conteneurisation.

Nous avons donc droit gratuitement à une intégration de Docker au sein de Windows Server 2016 avec deux niveaux d’isolations différents :

  • Les conteneurs Windows qui permettent d’avoir une virtualisation d’OS où le kernel de Windows est partagé entre la machine hôte et les conteneurs
  • Les conteneurs hyper-v qui permettent d’avoir une virtualisation de l’OS complète (kernel compris) sans la couche de virtualisation matérielle. Il est ainsi possible de faire tourner par exemple des conteneurs Linux en utilisant ce niveau d’isolation.

Et afin d’éviter d’avoir à gérer des images énormes comme ce que l’on pourrait avoir avec Windows Server Core qui était pourtant le Windows Light qui nous était proposé depuis 2008, une nouvelle édition Ultra Light de Windows est à présent disponible : Windows Nano Server.

Vous pouvez apprécier avec le schéma ci-dessous le résultat de cet effort de réduction :

image

25 fois plus petit qu’un Windows Server classique,  et avec une image Docker 10 fois plus petite que Windows Server Core, Windows Nano Server est l’édition indispensable pour bénéficier d’une empreinte la plus petite possible.

image

L’intégration de Docker permet de gérer les déploiements de nos applicatifs de manière totalement différente à ce que l’on pouvait faire jusqu’à présent, environnements strictement identiques, réversibilité (physique, vm, cloud) assurée et des plus simples grâce aux conteneurs, blue-green deployment simplifié, etc.

Je reviendrais sur ce sujet plus en détail sur ce blog, et si vous êtes près de Toulouse, je vous invite également à venir discuter de cela au prochain meetup .net de Toulouse !

Meetup .net Toulouse : Docker sous Windows pour les dév .net le 21 Novembre

Vous êtes développeurs ASP.net WebForms, ASP.net MVC ou ASP.net Core et vous n’avez pas encore trop regardé Docker car vous n’êtes pas intéressé par l’hébergement de vos applications sous Linux ?

Et bien rejoignez-nous pour découvrir l’intégration de Docker au sein de Windows Server 2016 (et de Windows 10 Anniversary Update) !

Que cela soit pour vos applications on-premises ou pour le cloud, nous vous présenterons les containers Windows et les containers Hyper-V, et nous aborderons les avantages de ce type de déploiement : réversibilité, blue/green deployment, etc.

image

Nous verrons comment mettre en place une démarche DevOps avec Visual Studio Team Services.

Le tout sous entièrement sous Windows, avec les technos .net que vous utilisez !

S’inscrire au meetup du 21 Novembre sur Docker sous Windows : https://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-NET-Toulouse/events/234939602/

S’inscrire au groupe meetup .net Toulouse (nous sommes déjà presque une 100 aine !) : https://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-NET-Toulouse/

1er meetup .net à Toulouse : Done !

Je vous l’avais annoncé au début du mois de Septembre, nous avons créé avec les amis Ionut, David et Guillaume un nouveau meetup dédié au développement avec les technos Microsoft.

Le 1er meetup était organisé hier afin de partager des infos diffusées par Microsoft lors de la nouvelle grande messe annuelle : les Microsoft Experiences.

Et c’est avec plaisir que nous avons accueillis les 40 inscrits, qui sont tous venus pour cette première !

20161017-197A3664

Je vous propose les slides des deux présentations que j’ai effectué :

image

image

Vous pouvez trouver les photos du meetup à cette adresse : https://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-NET-Toulouse/photos/all_photos/?photoAlbumId=27355380 ou en cliquant sur les photos :

image image

Vous n’étiez pas là et vous souhaitez nous rejoindre pour les prochains meetups ?

Rien de plus simple, rejoignez-nous dans le groupe (près d’une centaine de membres actuellement), et inscrivez-vous pour les meetups dont les sujets vous plaisent !

A très bientôt !

MS Experiences : Plus business et moins geek

Réaction à chaud suite à l’évènement Microsoft de l’année qui s’est terminé hier et qui a réuni 14 000 personnes au Palais des congrès à Paris.

Changement de nom, changement de date, changement de durée, l’évènement phare de Microsoft en France a vraiment changé de formule.

La transformation numérique est au coeur de l’évènement, avec comme objectif de partager des expériences réussies afin que l’ensemble des visiteurs aient bien conscience des évolutions du marché, et des opportunités de transformation offertes par le digital.

WP_20161004_014

Pour ce faire, terminés les témoignages de petites startup de quelques personnes, ou de SSII partenaires historiques présentant des projets clients pendant les keynotes, cette année, Microsoft France a fait le très bon choix d’avoir une liste d’invités de très grande classe : Satya Nadella himself, Alexandre Bompard PDG de Fnac Darty et Bernard Ourghanlian pour le keynote business, Scott Guthrie et Scott Hanselman pour le keynote “technique”.

De très belles têtes d’affiches, avec notamment une très bonne prestation d’Alexandre Bompard, il a été particulièrement plaisant de voir de très belles et importantes réussites françaises mises en avant durant ces keynotes.

WP_20161004_022

AccorHotels, Fnac, Renault-Nissan, Schneider Electric, Dassault Systèmes sont les références 100% locales citées durant les deux keynotes de l’évènement afin de montrer comment des acteurs historiques ont pu se transformer grâce au numérique avec succès malgré, pour certains, leur présence sur des marchés très impactés par le numérique (ex : Retail et hôtellerie).

Légitimité et crédibilité de Microsoft dans l’industrie informatique et dans le domaine de la transformation digitale sont les sentiments ressentis à l’issu de ces keynotes.

Loin des échecs très importants tel que Windows Phone, le Store de Windows, etc. Microsoft a pris un virage fondamental avec le cloud et le SaaS, et à réussi une transformation qui n’est pas assez mise en valeur.

On évoque souvent les virages raté d’Internet et du mobile, le virage industriel du Cloud et le changement de modèle vers le SaaS ont été réalisés avec brio, en devenant rapidement leader dans ces domaines. Un exploit qui ne doit pas être sous-estimé et qui permet à l’éditeur de rester au coeur des projets informatiques des entreprises dans une époque plus cruciale que jamais.

Vous l’aurez compris j’ai beaucoup apprécié les deux keynotes de cette année, même si le keynote technique n’était pas assez technique à mon goût.

Et il s’agit là du principal reproche que je pourrais faire à cette nouvelle formule, les sessions de la journée technique ne m’ont pas semblé assez techniques. Entre les sessions de 45 minutes où 3 sociétés ayant chacune 2 ou 3 intervenants viennent présenter un sujet, et les sessions d’overview où on ne rentre pas dans le “dur”, je ne sais pas si mon choix de sessions était raté ou si ce sentiment sera partagé par d’autres développeurs. L’absence remarquée de sessions phares telles que “Geek in da house” et “Coding for fun”  rajoute à ce sentiment de manque d’excitation autour des technos MS.

En résumé, mon ressenti global de Microsoft s’est amélioré, mais à l’exception  des cognitives services, je reste un peu sur ma faim d’un point de vue technique.

Peut-être que les webcasts des sessions auxquelles je n’ai pas assisté me feront changer d’avis.