Archives mensuelles : juillet 2011

Afficher l

Mon nouveau projet perso : un client Google Reader

C’est après avoir passé des années à chercher un client RSS potable que je me suis décidé à développer un client “maison” dédié à Google Reader.

D’un point de vue développement, je vais m’attarder à suivre un principe simple : shipper le plus rapidement possible et le plus souvent possible. D’un point de vue fonctionnel, le client sera donc très pauvre au début pour s’enrichir petit à petit.

Et mon premier livrable ne va pas être une version 0.1 de l’application mais la première version des maquettes de l’application créées avec Expression Design. Pompé, pardon, largement inspiré du client PC Zune, et donc sur le design Metro. N’hésitez pas à me faire vos remarques !

image

La revue de code “du pauvre” avec TFS 2010 et Outlook 2010

Pour faire suite au post de la semaine dernière sur la mise en place de revue de code “simple” avec une petite équipe grâce à TFS 2010, je vous propose quelques astuces pour configurer Outlook 2010 en ce sens.

Première étape, j’ai créé une règle afin de ne pas polluer mon inbox dès qu’un développeur fait un checkin. Pour cela, une simple règle de redirection vers un dossier en fonction du sujet du mail suffit :

image

Nous venons de classer les mails d’alertes dans un dossier dédié, il reste à faire la même chose cette fois-ci pour les mails que j’envoie pour donner mes remarques lors des revues de code. J’ai donc mis en place une règle déclenchée non pas à la réception d’un message mais lors de l’émission :

image

Cette règle me permet d’avoir un historique des revues de code effectué directement dans ma boite mail. Mais il reste un léger problème d’affichage. Comme tous les mails, je me retrouve alors avec l’expéditeur du mail indiqué dans la liste des mails. Etant l’unique expéditeur, je souhaiterais plutôt avoir le destinataire du mail comme ci-dessous :

image

Cette opération peut se faire assez simplement  en modifiant la vue et en changeant l’ordre d’affichage des colonnes :image

Avec la création de ces deux règles, nous sommes donc capable de classer les mails d’alertes de TFS 2010 en réception, mais aussi les mails de revues de code envoyés aux développeurs.

News de la semaine #29 et #30

imageMaarten Balliauw décrit le kit Windows Azure Accelerator for Web Roles qui permet de déployer plus simplement et rapidement des applications web sur Windows Azure.

L’équipe dotConnect décrit les templates EF fournis par Microsoft pour le support des POCO et du self-tracking.

Mike Hadlow explique le concept des closure via du code C#.

Les équipes produits de Visual Studio et TFS proposent un site uservoice afin de receuillir vos propositions d’amélioration de ces produits.

Phil Haack introduit une première roadmap d’ASP.net MVC 4.

Joe Mayo explique comment créer un package NuGet pour Linq To Twitter.

Microsoft met à disposition le SDK de sa future souris Multi-Touch.

Scott Hanselman explique le problème d’encodage rencontré par Barack Obama lors d’une session de question/reponse.

 

Du côté de l’actualité française, Guillaume Rouchon nous informe de la disponibilité de la 1ère version stable des TFS Build Extensions.

David Catuhe met à disposition le contenu de l’après-midi du développement sur Windows Phone Mango.

Eric Vernié annonce le C++ Day qui aura lieu le 13 Octobre à Issy.

Etienne Margraff nous parle de TFHisto qui permet d’avoir une visualisation graphique de l’historique d’un changeset.

image

La revue de code “du pauvre” avec TFS 2010

imageQue cela soit pour les prestataires auxquels nous faisons appels ou pour le code produit en interne par notre service développement, lors de mon arrivée dans ma nouvelle société, j’ai souhaité mettre en place des revues de code afin :

 

 

  • d’avoir une vision précise de la qualité de code produite en interne et en externe
  • être capable d’évaluer les compétences des prestataires auxquels nous faisons appels
  • Déceler les non-conformités le plus rapidement possible afin de mener des actions correctives les moins couteuses possibles
  • faire monter en compétence l’équipe interne en faisant des revues de code en binôme, et en ciblant les formations internes en fonction des lacunes constatées.

Pour cela, j’ai donc cherché comment effectué des revues de code le plus simplement possible avec Visual Studio 2010 et TFS 2010. Visual Studio 2010 ne proposant pas encore de fonctionnalité intégrée comme cela sera pour la V.next, je vous proprose via ce post ma méthode pour parvenir à effectuer ces revues de code, de manière simple et rapide.

Et pour cela, j’utilise la fonctionnalité des alertes de TFS 2010. Il est en effet possible de s’abonner à tout checkin effectué sur un team project directement depuis Visual Studio :

image

Et avec TFS 2010, ces alertes ont gagné de l’intérêt puisqu’elles bénéficient de l’intégration native de Team Web Access :

image

Chaque item présent dans un changeset peut être pointé via un lien, lien renvoyant directement vers le compare avec la précédente version, ce qui permet de simplement voir l’évolution du code entre les deux versions (celle checkinée, et celle avant la modification) :

image

De plus,  les développeurs de TFS ont eu la bonne idée de définir un header reply-to dans les mails des alertes.

Ce qui fait que l’on peut directement répondre à un mail d’alerte, celui-ci arrivera directement dans la boite du développeur qui a effectué le checkin. Ainsi si l’on suit le screenshot du dessus, au lieu de répondre à tfsservice@loginspace.fr qui a envoyé le mail d’alerte, cela sera bien le développeur qui a effectué le checkin qui recevra le mail :

image

Cette technique permet donc d’effectuer des revues de code simplement, en analysant le code modifié grâce aux alertes, et en faisant les remontées aux développeurs directement par mail, ou via des sessions de revues de code en binôme lorsque cela le nécessite.

L’avantage de cette technique réside dans sa simplicité (pas de mise en place d’usine à gaz), et dans le fait que je peux être très réactif (je fais mes revues tous les jours en fin ou début de journée).

L’inconvénient majeur est que le code revu est déjà présent dans le repository. Ce qui nécessite un second checkin pour corriger le code après une revue.

Dans un prochain post, je détaillerais les configurations d’Outlook que j’ai effectué afin d’améliorer encore ce processus de code.

News de la semaine #27 et #28

imageKalistic continue sa série de posts consacré à la comparaison de .net et C# avec Java.

Scott Allen décrit comment implémenter des validations grâce aux Data Annotations.

Sasha Goldeinstein continue sa série de posts à propos du développement de drivers Windows.

Les Reactive Extensions (Rx) sont disponibles en version finale en V1.

 La version 6 de Resharper est disponible en version finale (Go, go, go !)

Jeroen Frijters décrit comment faire fonctionner une version précise de la CLR.

Les vidéos du NDC2011 sont disponibles sur bittorent.

Une nouvelle CTP d’Entity Framework et de WCF Data Services est disponible.

Le training kit de VS 2010 et du framework .net 4.0 a été mise à jour.

Microsoft fournit des binding WCF “Java-friendly”.

Du côté de l’actualité française, Gaël Covain décrit comment déterminer la plate-forme cible d’une assembly .net.

Les slides et démos de l’après-midi du dév sur Kinect sont disponibles.