Archives mensuelles : mars 2009

Training Kit ASP.net MVC disponible

Ce fut une des annonces du Mix09 il y a quelques
jours le framework ASP.net MVC est désormais disponible
en version 1.0
. Différentes sessions à propos de cette surcouche d’ASP.net 3.5
ont été proposées lors de cet évènement :

Il est à noter qu’un training kit vient d’être publié afin de pouvoir rapidement appréhender
cette nouvelle technologie. Ce kit est assez léger puisqu’il est composé d’une présentation
et de deux labs mais il a le mérite d’exister.

En savoir plus :

ASP.net
MVC 1.0


ASP.net
MVC 1.0 Training Kit

image

Visual Studio Extensibility

Parfois une simple image vaut mieux que qu’un long discours… J’ai toujours pensé que
les mécanismes d’extensibilité proposés par Visual Studio (notamment les add-ins)
étaient ennuyants, trop compliqué du fait du poids de la technologie COM. Au lieu
de disposer d’un modèle objet managé “propre” nous devons en effet batailler avec
tous un tas d’interfaces qui ne sont que de simples wrappers des composants COM sous-jacents
sur lesquels se base Visual Studio. L’extensibilité de Visual Studio 2010 est d’ailleurs
une de mes plus gros attentes à propos de la prochaine version de l’IDE.

Bizarrement, en voyant cette couverture, j’ai l’impression de ne pas être seul à avoir
cette opinion sur l’extensibilité de Visual Studio 🙂

image

Blague à part, je viens de terminer la “lecture” de l’ouvrage. Il s’agit d’un point
de départ si vous souhaitez appréhender les différents mécanismes d’extensibilité
de VS 2008 tels que les Macros, les Addins, les packages ou encore les DSLs. Il permet
d’éviter de fouiller dans les différents articles de la MSDN afin de trouver une documentation
qui permette de démarrer. Et il s’agit malheureusement de son seul intérêt. Si vous
connaissez les bases du développement de macros et d’addins, passez votre chemin,
ce livre ne vous apportera pas grand chose.

Il s’agit d’un simple survol de ce que l’on peut développer avec Visual Studio. Et
c’est malheureusement également la seule chose que l’on puisse faire en ouvrant cet
ouvrage.

3395554214_ea047d4b121

Bewise Day Conference 2009

Comme
chaque année
, Bewise organise la BDC qui se tiendra de nouveau dans un lieu mythique
toulousain : le stade
Ernest Wallon
bien connu de tous les passionnés de rugby. L’évènement rassemblera
le 21 Avril les professionnels du développement et du monde de l’IT, les étudiants
et enseignants, autour des technologies Microsoft. 40 experts de Bewise et de Microsoft
vous attendent afin de passer une après-midi riche en découvertes puisque 25
espaces de démonstrations seront proposés
.

DSCF3184

Donc si vous aussi, vous souhaitez être ébahis par des démonstrations sur les nouveautés
des langages .net, le Multitouch sous Windows 7 et sur la table Surface, SQL Server
2008, et Sharepoint, n’hésitez pas à vous inscrire au Bewise
Day Conference 2009
.

En savoir plus :

http://bdc2009.bewise.fr/

Les webcast des TechDays 2009 sont disponibles

Webcast Techdays 2009 Tout est dans le titre, l’intégralité des sessions qui ont été proposées par Microsoft
et ses partenaires lors des Microsoft TechDays 2009 qui ont eu lieu au palais des
congrès à Paris début février est à présent disponible sur le site de Microsoft.

Ce sont ainsi plus de 900 webcasts dédiés au développement et à l’IT qui sont rendus
disponible gratuitement. Une offre indispensable afin d’assister virtuellement aux
sessions que vous auriez pu manquer lors de l’évènement.

En savoir plus :

Le
site des TechDays

image

Browser Ball : Communication inter-fenêtres

Browser
Ball
est un projet assez intéressant qui met en place de manière originale une
communication entre différentes fenêtres d’un même navigateur :

image

L’idée est simple, jouer avec un ballon et le faire rebondir sur les bords d’une fenêtre.
Si plusieurs fenêtres d’un même navigateur sont adjacentes, le ballon se déplacera
alors de manière transparente à travers-elles. C’est assez fun, et cela permet d’imaginer
de nouvelles possibilités en matières d’UI web.

En savoir plus :

http://experiments.instrum3nt.com/markmahoney/ball/

03fig01

Je HAIS les regions

Les regions sont incontestablement la fonctionnalité que je déteste et qui m’insupporte
le plus dans Visual Studio. En voir dans du code, me fait enrager, grogner, avoir
des boutons dans 98% des cas où je les rencontre.

Les regions permettent de définir différentes zones dans du code, zones qui peuvent
être nommées et qui peuvent être rétractables. Le principal reproche que je trouve
aux régions réside tout simplement dans le rôle même de cette fonction : MASQUER
LE CODE
.

Car après tout, les régions ont été créés dans un seul et unique but : masquer
du code
que le développeur ne doit pas voir ou modifier :

Cela avait donc une utilité avant que les classes partielles existent afin de masquer
du code
qui est généré et qui donc par définition ne doit pas être modifié
(sous peine de voir les modifications supprimées lors de la prochaine génération de
code) en le plaçant dans un autre fichier.

Vous l’avez compris, je ne comprends pas quel est l’intérêt de masquer du code. Lorsque
je consulte des fichiers sources je souhaite avoir la meilleure lisibilité possible
afin de comprendre le fonctionnement du code que je suis en train de lire. Le voir
masqué m’oblige à utiliser mes dons de contorsionniste des doigts afin de déplier
ces fameuses régions qui, pour certains développeurs, servent à “ranger” ou “classer”
du code source de “manière plus propre”.  Dans la très majorité des cas, si vous
avez besoin de “ranger” votre code source présent dans une classe en plus zone, c’est
que votre classe fait beaucoup trop de choses que ce qu’elle devrait faire. Repenser
la séparation des responsabilités permet de résoudre le problème. Si vous regroupez
plusieurs méthodes et/ou propriétés dans une région particulière, il y a une forte
probabilité que cet ensemble devrait se trouver dans une autre classe. Et si vous
groupez des lignes de code d’une même méthode en plusieurs régions, cela signifie
que votre méthode à trop de responsabilité et qu’il serait bon de la splitter en différentes
méthodes distinctes.

Le seul avantage que je vois donc aux régions, et qu’il permet de voir du premier
coup d’œil quel est le code qu’il est urgent de factoriser.

3338957620_26bce5110e

Bilan MVP Summit 2009

Comme je vous l’ai indiqué il y a 2 semaines, j’ai participé ce mois-ci à mon 3ème
MVP Summit qui s’est déroulé comme chaque année à Seattle et à Redmond directement
sur le
Campus Microsoft
.

Je n’y étais pas seul puisque cette année j’étais accompagné de deux collègues de
Bewise : Jean Pierre Riehl [MVP
SQL Server
] et Frédéric
Colin [MVP Connected Systems]
.

P1000059

 

Le summit est l’occasion de rencontrer les équipes produits de Microsoft Corp. et
ceci pour toutes les technologies/produits de l’éditeur. C’est ainsi que près de 700
sessions ont été organisés afin d’accueillir 1500 MVPs qui ont fait le déplacement
pour l’occasion.

Le gros point fort de cet évènement réservé aux MVPs par rapport aux évènements plus
“traditionnels” comme les Tech’Ed ou la PDC est la qualité des rencontres et discussions
que l’on est susceptible d’avoir. Il est en effet possible de rencontrer ses pairs,
afin d’échanger, de confronter ses idées/opinions à propos des différentes technos
MS. On peut ainsi partager différents retours d’expériences sur des projets très variés

Le MVP Summit c’est également l’occasion d’avoir un contact direct avec les équipes
de développement de Microsoft Corp. et avoir ainsi la possibilité de discuter directement
avec les personnes qui créé, concoivent, et développent  les technos que nous
utilisons tous les jours. Après avoir été nommé MVP ASP.net pendant 3 ans, j’ai ainsi
découvert l’équipe de développement du langage C# puisque j’ai été nommé sur cette
spécialité l’année dernière. Le moins que l’on puisse dire c’est que lorsque Microsoft
affirme que les MVPs sont des contacts privilégiés qui ont un fort impact sur les
différents développements en cours, l’éditeur ne ment pas et l’organisation du summit
qui a été faite par la team C# répond exactement à cela. Une grande partie des sessions
auxquelles j’ai participé étaient en effet des sessions de discussions et de feedbacks
avec les responsables des différentes équipes (langage, intégration à l’ide, etc.)
Nous avons ainsi pu discuter sans langue de bois afin d’indiquer les axes d’amélioration
qui pouvait être pris pour les prochaines versions du langage et de Visual Studio.
En plus de cette occasion unique de pouvoir échanger avec les personnes qui “font”
les technos, nous avons pu poser quelques questions à plusieurs Technical
Fellows
un titre décernée par Microsoft aux Microsoftees qui ont un fort impact
sur l’industrie informatique. C’est ainsi qu’Handers
Heljsberg
Mohsen
Agsen
, Patrick
Dussud
et Brian
Harry
ont joué le jeu des questions réponses sous la direction de Soma
Somasegar
, Directeur de la division développement. 

P1000036 P1000177

Bien entendu, le summit c’est également l’opportunité de voir en avant-première le
futur de différentes technologies que nous verrons dans les prochains mois/années
mais sur ce point je ne pourrais rien dire NDA oblige…

En savoir plus :

Le
compte rendu de Fabrice Romelard [MVP Sharepoint]


Le
compte rendu de Jean Pierre Riehl [MVP SQL Server]


Le
compte rendu de Sebastien Picamelot [MVP Sharepoint]